Quand acheter des bitcoins et quand les vendre ?

Nous y voilà, il y a deux cas possibles si vous êtes sur cette page :

  • Vous n’avez pas de Bitcoin et voulez en acheter,
  • Vous avez des bitcoins et voulez les vendre.

Je vais vous dire ce que je pense, mais ne prenez pas cet article comme une vérité absolue.

 

Quand acheter des bitcoins ?

Pour faire court :

maintenant !

Maintenant Gif

Vous voulez plus d’informations ? Vous pensez que je me moque de vous ?
Hum, ça parait légitime. Aller, je développe un peu plus ;).

Quand on regarde le cours du Bitcoin, on se demande s’il y a un bon moment.
Un coup on regarde, il est haut, un autre, il est bas. Le temps de se dire, j’achète, il remonte…

C’est un peu les montagnes russes certains jours.

En anglais dans le texte, souvent, les gens, qui achètent en bourse, disent : « Buy the dips ».
Qu’est ce que ça veut dire concrètement ? Il vaut mieux acheter quand le Bitcoin est dans un creux.

Je vais vous montrer :

Definition de Buy the dip

Chaque trait, appelé chandelle, est égal à une heure.

Sur ce bout de courbe de Bitcoin, qu’est-ce que l’on voit ?
Au début, c’est stable sur 15 heures, après il y a une légère baisse pendant 8 heures, insuffisante pour être profitable, suivi d’une tendance à décroître sur 7 heures et bam une grosse chute. Là, c’est le bon moment, avant la remontée.

Par contre, ce genre de baisse profitable n’apparaît pas tous les jours. Vous allez me dire : « Mais comment je fais moi, j’attends ? ».

Il y a plusieurs possibilités, mais attendre une éventuelle baisse pour vous rendre à la saint Glinglin ou au 30 février.
Sauf si une annonce est prévue. Si une actualité ou une rumeur se fait connaitre impactant négativement l’image du Bitcoin.

Sinon, moi je vous propose 2 choix, tout en pensant que le but est d’investir sur du moyen long terme, donc pas de revendre demain :

  1. Achetez quand vous le pouvez. Financièrement, je veux dire. Misez une fois une somme qui vous parait raisonnable et attendez,
  2. Achetez régulièrement, tous les jours ou toutes les semaines, une petite somme.

Pour le 1., comme ça, vous avez l’esprit libre, car attendre le bon moment peut être stressant et source d’énervement si une bonne occasion est ratée. De toute manière, on se base sur une montée globale du Bitcoin, dans le temps.

Pour le 2. vous réduisez les chances de rater le bon moment et d’éviter d’acheter au mauvais moment. Les risques sont lissés dans le temps. Bien sûr si le cours monte d’un coup vous gagnerez moins, mais si c’est l’inverse vous perdrez moins.

 

Quand vendre ses bitcoins ?

Si il monte

On change d’objectif. Vous avez un portefeuille plein de bitcoins. Vous voulez votre retour sur investissement.
Donc vous voulez vendre pour des euros.

Quand ? Quand devez-vous vendre pour devenir un nouveau millionnaire ?
Riche en Bitcoin c’est cool, riche en euros c’est mieux pour la vie de tous les jours.

Si vous avez lu la première partie du guide, vous vous dites « Quand le cours du bitcoin est haut ! ».
Et, vous n’avez pas tort, mais ce n’est pas le seul moment.

Déjà, si vous vendez quand le cours est haut n’allez-vous pas regretter d’avoir vendu si le cours monte encore ?

Non, LA bonne raison de vendre est claire. Vous l’avez déjà je suis sur.
C’est quand vous en avez besoin. Comme ça, vous ne regretterez pas.

Disons que vous voulez, investir dans l’immobilier ou acheter une nouvelle voiture, vous avez envie ou besoin de le faire.
Et surtout, vous en avez besoin maintenant. Là, c’est le bon moment de vendre.

On est d’accord que je ne parle pas de trading quotidien.
Où le bon moment, c’est quand on considère que l’on a assez gagné ou assez perdu.
Je vous parle d’investissement dans le Bitcoin, on part donc du principe que vous allez gagner sur le long terme.

 

Et si le Bitcoin crash ?

Comme on ne vit pas dans un monde utopique, il faut prendre en compte le risque que le Bitcoin chute.

Eh oui. C’est comme ça la bourse. Rappelez-vous, on parle de la bourse quand même.

Vous avez deux choix possibles :

  1. Vous dépêcher de vendre pour éviter de tout perdre, sachant que pour vendre il faut que quelqu’un achète vos bitcoins,
  2. Garder et ne pas bouger, en espérant que le cours remonte dans le futur.

Pour ce dernier, c’est déjà arrivé en 2011 :

Crack et crash du bitcoin en 2011

Le Bitcoin est passé de un plus de 1000 $ à 100 $ en 2-3 mois. Ça doit faire peur.
Mais regardez la suite, finalement il est remonté, et encore l’image s’arrête au mois de février 2013.

Personnellement, je suivrais le deuxième cas, garder, sauf dans un cas : si tous les états se liguent pour contrôler le Bitcoin et le détruire.
Mais on n’en est pas là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *